Stimulation magnétique transcrânienne et acouphènes : comment ça marche ? - Psysol
16468
post-template-default,single,single-post,postid-16468,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Stimulation magnétique transcrânienne et acouphènes : comment ça marche ?

02 Jan Stimulation magnétique transcrânienne et acouphènes : comment ça marche ?

Le traitement généralement utilisé pour diminuer les acouphènes est le port de prothèses auditives spécifiques qui créent des bruits blancs (contiennent tous les bruits de la même fréquence) ou encore des bruits d’ambiance (nature, vent, pluie). Ces solutions masquent un peu l’acouphène et réduisent le stress auditif, car la personne est obligée de se concentrer sur les bruits environnants et non sur l’acouphène. Cette solution ne diminue pas l’acouphène et il est nécessaire de porter constamment ces prothèses auditives. Différentes technologies pointent aujourd’hui le bout de leur nez. Qu’en est-il de la stimulation magnétique transcrânienne comme traitement de l’acouphène?

Les acouphènes, qu’est-ce que c’est?

Les acouphènes apparaissent généralement vers l’âge de 50 ans, mais il n’est pas rare d’en avoir avant. Ils se manifestent comme une sorte de sifflement ou de bourdonnement, sans qu’aucune origine sonore ne puisse l’expliquer. Touchant entre 5 et 10 % de la population, certains souffrent même d’affection plus grave au quotidien comme des déficiences auditives. L’acouphène peut provenir de diverses sources allant du traumatisme brutal à une exposition répétée à des sons trop forts en passant par un vieillissement normal de l’oreille.

L’acouphène peut devenir véritablement handicapant si la situation devient permanente, car le cerveau peut donner la priorité aux sifflements et aux bourdonnements et accentuer la gêne considérablement.

Quels sont les principes de la stimulation magnétique transcrânienne?

La stimulation magnétique transcrânienne utilisée depuis le milieu des années 80 permet de diagnostiquer des maladies neurologiques, de faire des investigations scientifiques dans les neurosciences, mais aussi de traiter certaines affections psychiatriques. Véritable technique de neurostimulation focalisée, elle est non invasive et indolore et se pratique sans anesthésie générale.

Il s’agit de générer une impulsion magnétique sur le cerveau, totalement indolore, en plaçant une bobine à la surface de la tête. Ce champ magnétique déclenche alors une activité électrique dans le cortex. Le champ électrique modifie l’activité des neurones situés dans la zone traitée. Une stimulation répétitive émet une série d’impulsions pendant un intervalle de temps donné et modifie l’activité de la région visée. En contrôlant l’intensité de la simulation, la région à stimuler et la fréquence des impulsions, il est possible d’avoir un effet inhibiteur ou excitateur sur les neurones.

La stimulation magnétique transcrânienne est dans ce sens révolutionnaire puisqu’elle est à l’origine d’une stimulation électrique sans utilisation d’aucune électrode et presque sans aucun effet indésirable ou secondaire.

Bienfaits sur l’acouphène de la stimulation magnétique transcrânienne

Les traitements de l’acouphène par la stimulation magnétique transcrânienne ont montré une efficacité évidente les dernières années, spécialement concernant les acouphènes chroniques. Il a été montré que les acouphènes chroniques sont associés à l’augmentation de l’activité du cortex temporo-pariétal, la stimulation magnétique transcrânienne a l’effet de moduler cette activité jugée exagérée. Ainsi, la stimulation magnétique, choisie pour faire face aux acouphènes, a un effet inhibiteur des activités du cortex.

En d’autres termes, l’utilisation de la stimulation magnétique transcrânienne, à basse fréquence, sur le cortex auditif gauche, aide à traiter le trouble d’hyperexcitabilité et donc de réduire et de soulager le bourdonnement désagréable dans les oreilles dues à l’acouphène. Le champ magnétique qui passe à proximité du cuir chevelu ne crée aucune douleur ou autre sensation d’inconfort.

Ce type de traitement, par l’utilisation de stimulations magnétiques, est très précis. Pour chaque traitement, les spécialistes choisissent la région cérébrale à stimuler, la fréquence, le type et l’intensité des stimulations. Le nombre de stimulations par séance et le nombre de séances sont également minutieusement étudiés pour chaque personne.

En conclusion, si la recherche a montré les deux dernières décennies des effets très bénéfiques de la stimulation magnétique transcrânienne pour le traitement de l’acouphène, ce type de traitement est d’autant plus recommandé pour les personnes sensibles aux médicaments ou qui ne veulent tout simplement pas porter une prothèse auditive constamment.