Les avantages de la stimulation magnétique transcrânienne répétée - Psysol
16476
post-template-default,single,single-post,postid-16476,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Les avantages de la stimulation magnétique transcrânienne répétée

15 Jan Les avantages de la stimulation magnétique transcrânienne répétée

La SMTr est un traitement par neuromodulation utilisé en psychiatrie et en neurologie pour obtenir des effets stimulants ou inhibiteurs sur le cerveau afin de traiter des pathologies comme la dépression ainsi que d’autres troubles neurologiques et neuropsychiatriques. Généré par plusieurs brèves impulsions de courant, le champ magnétique passant par une bobine de cuivre va moduler des zones instables du cerveau et du cortex en étant au contact du cuir chevelu. Sachant que la dépression est liée à une hypoactivité du cortex préfrontal gauche, la stimulation magnétique répétée de cette zone peut alors améliorer les symptômes. Ce traitement a d’ailleurs été approuvé par Santé Canada depuis 2002 après près de vingt ans de recherche cliniques et il représente la récente innovation la plus importante en neuropsychiatrie. Outre la dépression, cette technique peut aussi soigner les hallucinations auditives dans la schizophrénie, les acouphènes, de même que les douleurs neuropathiques et certaines dépendances. Il ne nécessite aucune anesthésie. Le principe peut être comparé à une simple échographie puisqu’il ne nécessite ni anesthésie, ni piqûre, ni ingestion de produit. Ainsi, le patient est conscient et alerte lors des séances de SMTr et il peut recommencer toute activité après chaque séance.

C’est un traitement indolore et non invasif

Le courant électrique induit étant faible, le patient ne sent presque rien. Le champ magnétique délivré par la stimulation transcrânienne est comparable à celui délivrée lors d’un examen par IRM (Imagerie par Résonance magnétique). Le seul inconfort est le bruit qui peut résulter du bruit de la machine reliée à la spirale électrique. Il est en général bien limité par le port de bouchons d’oreilles.

Une bonne alternative aux autres thérapies

La stimulation magnétique transcrânienne est particulièrement utile dans des cas de dépression résistante que les traitements de base tels que les médicaments et la psychothérapie n’arrivent pas à traiter. Elle est aussi recommandée aux personnes souffrant des effets secondaires de certains médicaments antidépresseurs. La preuve d’efficacité de la SMTr a été largement démontrée.

Induit peu ou aucun effet secondaire

Si d’autres techniques de traitement des troubles neuropsychiatriques comme l’approche médicamenteuse ou l’électroconvulsivothérapie sont susceptibles d’amener beaucoup d’effets secondaires comme la prise de poids, les nausées, les complications cardio-vasculaires ou encore les troubles de la mémoire, la SMTr n’en provoque presque pas. Elle peut même permettre d’améliorer certains autres aspects des fonctions cognitives. Les seuls effets secondaires observés à ce jour sont des maux de tête passagers, légers à modérés et des picotements sur la zone en contact avec la bobine magnétique. Les risques de convulsions sont très faibles.

On note une amélioration rapide des pathologies

Chaque cas doit être traité de façon différente et les paramètres utilisés doivent être adaptés en fonction de la pathologie de chaque personne. Cependant, dans la plupart des cas, la technique montre une nette amélioration des maladies sur une période de trois à six semaines comprenant des séances quotidiennes de SMTr d’une durée moyenne de trente minutes.

Cette approche thérapeutique innovante comporte quelques contre-indications dont la plus importante est la présence d’un implant métallique au niveau de la tête. Une évaluation initiale est systématiquement faite par un psychiatre qui déterminera l’admissibilité au traitement.