4 solutions pour un traitement de fond de la migraine - Psysol
16472
post-template-default,single,single-post,postid-16472,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

4 solutions pour un traitement de fond de la migraine

02 Jan 4 solutions pour un traitement de fond de la migraine

La migraine est une véritable maladie et peut-être reliée à différentes causes. La douleur généralement due à une inflammation des neurones et une dilatation des vaisseaux cérébraux est générée par une stimulation nerveuse. La migraine est donc de nature neuro-vasculaire.Si l’origine peut être une prédisposition génétique et/ou des facteurs environnementaux, il n’en demeure pas moins que la migraine est très désagréable et peut devenir rapidement handicapante pour les personnes touchées. Les crises de migraines touchent généralement un seul côté de la tête, sur la tempe ou au-dessus de l’œil, elle peut toutefois toucher les deux côtés et à l’arrière. En quelques heures, la douleur progresse pour atteindre son maximum. Elle peut être accompagnée de nausée, de vomissement et à une difficulté à supporter le bruit et/ou la lumière voire de vertige, ou de troubles visuels.

 

Les crises de migraines durent en général quelques heures puis disparaissent complètement jusqu’à la prochaine crise. Il est recommandé de prendre des antalgiques ou des anti-inflammatoires, le plus rapidement possible au début de la crise. Il est toutefois possible de diminuer la douleur par quelques gestes simples et d’éviter ou de réduire les récidives. Il est nécessaire de travailler sur les facteurs déclencheurs des crises en favorisant une bonne hygiène de vie.

Voici nos solutions pour agir en profondeur sur les migraines :

1. Être préparé aux crises de migraine

Si cela ne diminue pas la douleur, être préparé aux crises, permet de les appréhender d’une meilleure façon et diminue le stress engendré.

Dès qu’une crise se déclare, allez vous allonger dans une pièce au calme et à l’abri de la lumière. Appliquez un linge froid sur votre front pour diminuer la douleur et buvez de l’eau pour continuer à vous hydrater. Concentrez-vous au maximum sur votre respiration.

2. Diminuer les facteurs déclencheurs

Il est avant tout important d’identifier quels sont les facteurs déclencheurs de vos crises de migraine pour ainsi éviter de vous retrouver dans les mêmes conditions et de recréer les mêmes situations. Une fois que vous avez identifié certaines causes possibles ou facteurs déclencheurs, essayez de les éliminer au fur et à mesure ou au mieux de les éviter.

3. Adoptez un mode de vie sain

De façon générale, essayez d’éviter le stress dans votre vie. Toutes les sources de stress peuvent être des éléments déclencheurs des migraines. Vous pouvez vous inscrire à des activités telles que le yoga ou la méditation qui apportent une relaxation intéressante et qui ne pourront qu’influencer positivement la fréquence, la puissance ou même la durée de vos migraines.

Assurez-vous de privilégier un sommeil régulier et réparateur, faites de l’exercice régulièrement, arrêtez de fumer (si vous fumez!), essayez d’éviter l’utilisation trop fréquente des téléphones portables, ordinateurs et téléviseurs.

4. Consultez un spécialiste

Malgré toutes vos précautions et un traitement antidouleur, vos crises de migraines persistent, sont plus fréquentes et/ou plus virulentes. Il est important de consulter votre médecin, car elles peuvent masquer d’autres problèmes. N’hésitez pas à consulter dans les cas où vous êtes enceinte, vous prenez une contraception hormonale ou d’autres médicaments, votre automédication (antidouleur) n’est pas suffisante ou si vous ressentez des effets secondaires.

Dans le cas de migraines très douloureuses, voire handicapantes, votre médecin pourra vous prescrire par exemple des triptans qui ont pour effets de réduire la dilatation des vaisseaux sanguins du cerveau qui est à l’origine de la douleur. Il existe également d’autres médicaments en fonction des situations et des contre-indications de chacun.

 

5. Stimulation par électrothérapie crânienne (SEC)

La stimulation par électrothérapie crânienne constitue une alternative thérapeutique  efficace et abordable, à l’utilisation des médicaments pour le soulagement de la douleur notamment pour la migraine. Il s’agit d’un traitement qui consiste à produire un faible courant électrique (de l’ordre du microampère) au niveau du cerveau, afin de stimuler la sécrétion de la sérotonine, de l’acétylcholine et des endorphines, qui sont les substances impliquées dans la douleur telle que la migraine. Dans plusieurs cas, les effets remarqués sur les patients ont été stables et permanents, ce qui suggère que les changements électriques et chimiques suscités par la stimulation par électrothérapie crânienne conduisent à un ajustement durable permettant un retour à la fonction normale.

En conclusion, il est possible de réduire les migraines en adoptant un mode de vie sain et en identifiant les facteurs déclencheurs possibles des crises. Dans tous les cas, il est important de ne pas abuser des médicaments antidouleur, car ils peuvent paradoxalement être la cause de migraine chronique à long terme. Il est également nécessaire de consulter lorsque l’automédication ne suffit plus.